Les méthodes positives, c’est quoi exactement?

Souvent, dans la tête du néophyte, travailler en méthodes positives se résume à « travailler à la croquette ».

Travailler en méthodes positives demande autant de rigueur et de discipline que de travailler avec des méthodes dites « traditionnelles ». Dans ce cadre, absolument TOUS les chiens peuvent être travaillés et TOUTES les problématique comportementales peuvent être abordées et trouver une issue favorable.
Travailler en méthode positives ne s’oppose pas à utiliser la punition; simplement, la sanction proscrit la violence physique sur l’animal mais garde néanmoins toute sa valeur.
Enfin, travailler en méthodes positives, c’est utiliser des outils (par exemple le clicker) et des renforcements que l’Éducateur canin compétent « range au placard » dés lors que l’animal a compris et appris le comportement désiré. Utiliser le potentiel des méthodes positives, c’est travailler autour de 3 axes différents qui ont comme point commun la recherche du bien-être de l’animal :

  • C’est satisfaire les besoins fondamentaux de l’espèce avec laquelle on travaille en terme de besoins primaires mais aussi et surtout en terme de stimulations mentales, d’activités physiques, ludiques et d’interactions sociales (si l’espèce est sociale comme le chien par exemple!)
  • C’est s’adapter continuellement à l’émotionnel de l’individu afin de développer et conserver un fort potentiel d’apprentissage.
  • C’est utiliser des techniques favorisant la participation active de l’animal et sa motivation à être renforcé.  » 
Éléonore Buffet

Éduquer son chien avec le Clicker :

Avec la méthode positives on peut utiliser un outil pour favoriser la participation et la motivation du chien que l’on appelle le clicker. Je vous laisse vous familiariser avec cet outil en écoutant l’introduction au clicker avec Isabelle Charlet :